311318

Chuck Samuels. Devenir la photographie [édition bilingue]

Titre : Chuck Samuels. Devenir la photographie [édition bilingue] 
Auteurs : Collectif 
Éditeur : CÉAC 
Thème : Photographie 
Format : Relié  
Pages : 136
Langue : Français, Anglais
Date de publication : Avril 2021 
ISBN : 9782924946046 

Résumé : 

L’ouvrage inclut des images des six projets présentés dans les expositions, de même que deux essais qui analysent pertinemment l’oeuvre de Chuck Samuels : La face cachée du photographe de Mona Hakim et Histoires et contre‐histoires (Historias y contrahistorias) de Joan Fontcuberta. Proche collaboratrice, Mona Hakim détaille chacune des séries de l’artiste réalisées tout au long de sa carrière. Fidèle à ses habitudes, Joan Fontcuberta « traque » la présence du faux et du vrai dans l’oeuvre de Samuels. Faisant montre d’une connivence manifeste, ces textes posent non seulement un regard exhaustif sur l’oeuvre de l’artiste, mais explorent aussi des enjeux propres à la photographie. Dominique Mousseau en a assuré le design graphique.

Chuck Samuels vit et travaille à Montréal. Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions et publications au Québec, au Canada et à l’étranger depuis 1980. Sa pratique se concentre sur la mémoire, la photographie et le cinéma. Ses oeuvres photographiques font partie de nombreuses collections, dont la Maison européenne de la photographie à Paris, le Musée de la Photographie à Charleroi, le George Eastman Museum à Rochester, le Musée des beauxarts du Canada, le Musée national des beauxarts du Québec, ainsi que de nombreuses collections particulières en Amérique du Nord et en Europe. Ses installations et ses vidéos ont été présentés dans divers lieux et événements, y compris plusieurs festivals de cinémavidéo au Canada.
« La photographie est mon moyen d’expression. C’est aussi mon sujet. Depuis ma première exposition en 1980, j’interroge la photographie (et, dans une moindre mesure, le cinéma), comment elle fonctionne et ne fonctionne pas. Dans plusieurs de mes projets, je me suis photographié (et filmé) pour examiner ces enjeux. En fait, jouer (ou « performer ») devant la caméra est devenu un élément central de ma pratique. D’une certaine manière, je me sers de moimême comme substitut de la photographie; en pointant l’appareil sur moi, je dirige effectivement le regard du spectateur et de la spectatrice vers la nature même de la photographie, partageant ainsi mon amour de la photographie, et la fascination et les soupçons qu’elle éveille en moi. D’une manière absurde quoique rigoureuse, j’essaie de devenir la photographie. »
Chuck Samuels

Recherche