282842

Carte postale - Patrick Beaulieu - Les élans (détail), 2016

Carte postale - Patrick Beaulieu - Les élans (détail), 2016

Dimensions : 6 x 8,5 pouces

Titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal et lauréat du Concours d’intégration des arts et à l’architecture pour le Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein, Beaulieu est un artiste multidisciplinaire qui s’intéresse aux rapports entre l’être humain et les forces insaisissables qui l’entourent. Auteur de nombreuses œuvres d’art public, il a participé à des expositions personnelles et collectives au Canada et à l’international. Son parcours des douze dernières années est animé par un désir de voyages et de rencontres. Il a sillonné les routes des Amériques, d’Europe et d’Asie en compagnie d’auteurs, de philosophes et d’architectes du paysage. Ces randonnées ont donné lieu à des odyssées transfrontalières qui consistaient, par exemple, à suivre la migration des papillons monarques du Canada au Mexique (Vecteur Monarque, 2007) ou à poursuivre les vents d’Amérique du Nord dans un périple intercontinental (Ventury, 2010). Son corpus se compose de sculptures, de vidéos, d’installations et de performances in situ/in socius.


Composée de 1111 oiseaux migrateurs, l’œuvre propose au visiteur une expérience contemplative. La chorégraphie aérienne des oiseaux s’incarne dans des métaux aux couleurs scintillantes : étourneaux (aluminium bleu), hirondelles (laiton doré) et bernaches (cuivre rosé). Elle illustre la quête de Beaulieu traquant les élans invisibles mais bien réels d’espèces qui nous côtoient au quotidien. L’éclairage rasant accentue le dynamisme de leurs voltiges migratoires.

Patrick Beaulieu (né en / born in 1974), Les élans (détail) / The Arcs (detail), 2016.
Cette œuvre a été réalisée dans le cadre de la politique d'intégration des arts à l'architecture du gouvernement du Québec. / This work was created in accordance with the Government of Quebec's policy on the integration of art and architecture.
Photo Swann Bertholin

Recherche